1 octobre 2022

Assurance responsabilite civile : quels ajouts non evidents pouvez-vous acheter ?

L’année dernière, quelque 36,5 millions de polices d’assurance automobile a été souscrites en France, selon les données de l’autorité de surveillance financière. Le paquet de base de cette assurance comprend la responsabilité civile obligatoire et l’assurance automobile volontaire, mais la protection peut être étendue. Les options disponibles comprennent à la fois une assistance très populaire et des extensions beaucoup moins évidentes.

Tout propriétaire de voiture doit avoir une assurance responsabilité civile

L’analyse du comportement des clients montre que seuls 25% des conducteurs sont satisfaits de la politique obligatoire. Les autres achètent au moins une extension ou achètent la responsabilité civile obligatoire avec l’assurance automobile volontaire. Il convient de mentionner que ces deux assurances peuvent être prolongées. Les extras les plus populaires est l’assistance, que les conducteurs connaissent bien, c’est-à-dire l’indemnisation en cas de blessure ou de décès dans un accident de la route et l’aide immédiate en cas de problèmes imprévus liés à la possession et à l’utilisation d’une voiture. La responsabilité civile peut également être étendues d’autres manières. De nombreux conducteurs ne connaissent pas ou ne se souviennent pas de certains d’entre eux – en voici 4 exemples.

Protection de la remise

Les assureurs accordent des réductions aux conducteurs pour une conduite sans dommages. Si le propriétaire d’un véhicule déclare un sinistre ou provoque un accident et que la partie lésée déclenche une procédure de réclamation auprès d’un tiers, cela aura une incidence négative sur la prime lors du renouvellement de la police. À moins que le conducteur n’utilise la protection de la remise – grâce à elle, lors du renouvellement de la police auprès de la même compagnie, l’assureur calculera la prochaine prime sans tenir compte des dommages dans le dossier de conduite.

Voir aussi : quelles garantis pour votre assurance auto ?

Une assurance maladie utile après un accident

Ce type d’assurance fournit au conducteur (même s’il est l’auteur de l’accident) et à ses passagers une assistance médicale après un accident de la route. Il permet notamment l’accès à des consultations médicales sans référence (interniste/pédiatre et médecins spécialistes), à une thérapie psychologique, à divers types de traitements (par exemple orthopédiques ou ophtalmologiques) et à des examens (échographie, radiographie, imagerie par résonance magnétique, tomographie par ordinateur, etc.) nécessaires au processus de guérison. En outre, la police peut couvrir les frais de réadaptation et d’assistance médicale (par exemple, les visites à domicile d’une infirmière ou la location de matériel de réadaptation).

Protection juridique

L’assurance responsabilité civile et l’assurance AC peuvent également être étendues pour couvrir l’assistance juridique liée à la possession et à l’utilisation d’une voiture. L’assurance est utile, par exemple, après un accident, un retrait du permis de conduire ou une infraction au code de la route. Le conducteur peut compter, entre autres, sur des conseils juridiques par téléphone, la préparation d’avis écrits, la prise en charge des frais de rémunération d’un avocat pour la représentation dans une affaire et également l’accès à des documents types (par exemple, des contrats, des plaidoiries ou des procurations).

Assurance vitres et pneus

Des assurances supplémentaires s’appliquent également aux pare-brise et aux pneus. Le premier couvre l’achat et le remplacement ou la réparation d’un pare-brise endommagé (avant, arrière ou latéral). La seconde est utile en cas de dommages aux roues, aux pneus ou aux chambres à air d’une voiture. Il s’agit d’un type d’assurance assistance, qui consiste à organiser et à couvrir les frais d’une assistance immédiate (par exemple, après avoir eu des « pneus crevés »).