22 octobre 2020

Quelques mots sur la mise en fourrière

La fourrière est le dépôt pour les voitures que les agents de police routière ont pu arrêter parce qu’elles ont fait une infraction du Code de la route. Mais il est possible que les papiers de votre véhicule ne soient pas en règle, ou une contre visite qui s’est mal passée.

Une fois que la voiture n’est pas à sa place

La première réaction est de bien connaître si votre voiture est vraiment dans une fourrière ou volée. Vous devrez donc aller chez le commissariat de police et de vérifier si une amende a été déposée à votre nom. Vous pouvez aussi contacter directement la fourrière tout près de votre région pour connaître si votre voiture a été tractée là-bas. Il y a des sites qui proposent un dispositif de recherche en tapant le numéro de votre voiture, si elle est immatriculée de France bien sûr. Vous avez toutes les démarches à faire sur telephone fourriere com et le contact rapide de la fourrière de votre région. Normalement, si aucun de cette démarche n’a eu de réponses positives en trois jours, vous alertez la police parce que votre voiture a été vraiment volée.

La voiture est vraiment aux fourrières

Revenez au commissariat de police et vérifiez le procès-verbal de l’agent de la circulation qui a mis la voiture aux fourrières. Quelle est la cause de cette action. Une fois que vous avez lu le procès-verbal et que c’est dans les règles, présentez votre pièce d’identité, votre permis de conduire, et l’assurance de la voiture ainsi que sa carte grise pour preuve que cette voiture est bien à vous. Vous allez donc payer l’amende correspondante et vous aurez l’ordre de faire sortir la voiture. Une fois à la fourrière, vous allez payer aussi les frais y concernant cette mise en fourrière, sans oublier de passer au garage pour l’examen d’expertise. 

Si la voiture a été immobilisée par le sabot Denver, vous allez préparer l’ordre d’enlever le sabot en payant l’amende au commissariat de police.